Fiche – Adaptation du langage oral

En Bref

Communication orale simplifiée : attitudes de communication, outils et procédures possibles pour les élèves en grande difficulté de langage, d’attention ou de compréhension.

Cette manière de proposer une consigne s’avère aussi particulièrement intéressante à utiliser avec les élèves à manifestations comportementales : elle présente l’avantage d’évincer tout implicite de la communication qui se trouve de ce fait plus lisible, rassurante. Une telle manière de procéder permet en outre d’engager un mouvement. 

Au premier abord elle parait à certains adultes aride et directive, trop parfois. J’attire l’attention sur le fait qu’elle est conçue pour débarrasser les élèves à besoins particuliers de certaines tâches, pour leur permettre d’optimiser leur énergie de pensée et leur temps. Elle élimine aussi, autant que possible, les émotions qui peuvent parasiter les consignes pour certains. 

Description 

Pour certains élèves il va être nécessaire de simplifier la communication afin de la rendre intelligible : exclure la temporalité passée ou future, utiliser des « phrases-mots » (éventuellement associées à des gestes précis), séquentialiser au maximum (une consigne = une action).

Quand les élèves parlent peu ou pas, nous avons naturellement tendance à parler davantage, à parler « pour eux » en quelque sorte. Certains élèves se retrouvent ainsi baigné dans la langue et cela peut avoir l’effet sur eux d’une musique d’ambiance (sans sens à chercher donc) ou bien au contraire ils vont repérer quelques mots… mais sur des critères hors sens (accent tonique, sonorité plaisante…).

Pour créer une accroche de sens on peut utiliser une adaptation simple, la « phrase-mot », éventuellement associée à un geste choisi. On utilise un mot-clé au lieu d’une phrase, et on effectue le geste avant ou après (utilisation d’un seul canal à la fois).

Il convient de choisir à l’avance les « phrases-mots » à l’avance pour :

  • Les ritualiser (on utilise toujours la même « phrase-mot » et le même geste associé).
  • Réfléchir au geste associé si on pense qu’il est nécessaire.
  • Les limiter (dans un premier temps du moins) : donc les choisir en fonction de leur pertinence et leur utilité.

Attention à l’environnement sonore (ambiance). Il peut parfois être utile d’apaiser l’ambiance ou de se déplacer avec l’élève dans un coin ou lieu plus calme avant de tenter de communiquer avec lui. Même remarque pour les stimuli visuels.

Exemples de phrases-mots :

  • « Viens » (geste associé : main tendue).
  • « Stop » (geste associé : main à plat verticale). Est utilisé également à la place de « non ».
  • « Interdit » (geste associé : bras en croix devant la figure). Est aussi utilisé à la place de « non ».
  • « Bravo » (geste associé : pouce levé). Utilisé à la place de « oui ».
  • « Merci » (geste associé : main à plat sur la bouche puis s’écarte).
  • « Attends » (geste associé : bras écartés du corps, mains ouvertes (comme un geste d’équilibre).
  • « Fini » (geste associé : deux aller-retours avec les mains ouvertes qui frottent l’une contre l’autre, comme si on se lavait les mains).

Pour garder en mémoire les gestes et mots associés, on pourra créer des affichettes ou cartes de ce type :

On veillera à la cohérence de l’équipe éducative quant à l’utilisation des « phrases-mots » et des gestes choisis.

Voir aussi la fiche « partager un aménagement ».

Exemple de séquentialisation d’une consigne :

Voir aussi la fiche « communication simplifiée ».

Consigne initiale : « assied toi avec ton groupe, prend un crayon et écris ton prénom sur la feuille »

Découpage de la consigne

La séquentialisation se fait en termes d’actions et suit le déroulé temporel. On parle aussi de « chaînage », chaque action correspondant alors à un maillon de la chaîne-consigne globale.

Donc ici il s’agit de faire enchaîner les actions (ou consignes) suivantes (on ne passe à l’action suivante que lorsque l’action demandée est exécutée) :

  1. Trouve ton groupe (et action)
  2. Assieds-toi (et action)
  3. Prends ta feuille (et action)
  4. Prends un crayon (et action)
  5. Écris ton prénom (et action)
  6. Pose le crayon

La consigne initiale, pourtant peu complexe est donc en réalité une série de cinq voire six étapes successives qui peuvent s’avérer complexes à décoder puis enchaîner pour un élève à besoin éducatif particuliers.

Découpage de la consigne et phrases-mots

Voici maintenant la même consigne, que l’on découpe de nouveau en étapes mais cette fois en utilisant des phrases-mots. APRES chaque « phrase-mot » (on utilise le canal auditif puis le canal visuel, pas les deux en même temps), on utilise le pointage du doigt pour favoriser l’attention conjointe. Conseil : laisser un temps de latence entre la sollicitation et la réponse de l’élève (cinq à quinze secondes, à la montre). 

  1. « ton groupe » ? (avec accent interrogatif)
  2. « chaise » PUIS l’on désigne la chaise, puis « assis » (si nécessaire)
  3. « feuille » (avec ton exclamatif)
  4. « crayon » (avec ton exclamatif)
  5. « prénom » (on dit le prénom de l’élève) puis « écris »
  6. « bravo » (et si l’élève en a besoin, le mot « fini » juste avant le mot « bravo », parfois juste après). 

Je ne propose pas d’exemple avec des gestes parce que le plus souvent on désignera l’objet nommé APRES l’avoir nommé (utilisation d’un canal à la fois), pour favoriser l’attention conjointe, souvent en le touchant du doigt, à l’exception du geste « fini » et du geste « bravo » qui seront ritualisés.

Attention à la temporalité : on parle au présent et on nomme les objets lorsqu’ils sont sous le regard de l’élève.

Pour certains élèves il sera nécessaire d’avoir des « exemples » : observation d’autres élèves communiquant sur le même process (mise en scène de type « Petites histoires dirigées »© dans ce cas (Problèmes de comportement à l’école, comprendre pour agir. Chronique Sociale, 2013. Voir aussi l’article et la fiche sur ce point) ou action en côte à côte avec un pair suivant les mêmes « phrases-mots ».




Cette fiche est mise à disposition selon les termes de la Licence Creative Commons Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Partage dans les Mêmes Conditions 4.0 International.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s